Atelier cannage

L’atelier cannage propose aux travailleurs une activité apaisante mais minutieuse. Ils peuvent à travers cette occupation œuvrer dans un cadre calme et ergonomiquement adapté. Cette activité requiert une phase d’apprentissage relativement courte. Une fois la technique de tissage assimilée, la personne peu aisément réaliser le travail sur des chaises de forme et de taille différentes. Trois sortes de cannage sont réalisés au sein de cet atelier. Le cannage dit traditionnel tissé manuellement, le cannage mécanique et le cannage à l’aveugle. Le matériau le plus utilisé est le rotin naturel, rotang traité, ou plus communément appelé canne de rotin. La canne est  coupée en fine lanière qui peut varier de 2 à 4 mm de largeur en fonction du remplissage et de la solidité désirée. La technique du tissage du cannage des chaises fait apparaître à la fois la chaîne et la trame. Le fil de chaîne est d’abord tendu verticalement entre les montants avant et arrière, avant de tisser perpendiculairement le fil de trame ; tous deux seront visibles sur le cannage fini.
Comme la menuiserie, cette activité est pour la majeure partie des travailleurs quelque chose de totalement nouveau. Notre clientèle est pour la majeure partie privée ce qui est d’autant plus valorisant.

Tarif du Cannage : Se compte en nombre de trous répartis sur le pourtour du placet et non pas par le nombre de trous formés par la trame. En moyenne 80 et 100 trous par chaise. Voir photo ci-dessus.
Cannage :                                             par trou du placet   2.-
Cannage aveugle (non traversant) :     par trou                   2.50
Cannage mécanique :                           le placet               80.-